de Roland Foissac

Préface de Bernard Vasseur

 

Format 13 x 17 cm

128 pages - broché avec rabats

Parution : 15 juin 2021

Métamorphose ou la victoire des vaincus

14,00 €Prix
  • Voilà un livre paradoxal. Il naît au milieu d'une crise sanitaire qui a confiné chacun de nous au plus étroit de nos espaces de vie. Mais il nous entraîne au grand vent des images et nous ouvre l'horizon sans rivage du temps long de notre histoire humaine.                                         

    Nous étions enfermés dans notre chambre, nous voici tirés hors de nos limites forcées du moment et invités dans un long voyage intérieur à la rencontre de figures qui contribuèrent à la grandeur de l'humanité même si elles connurent l'échec ou ne bénéficient plus de l'aura fragile d'une gloire passée. Et ce n'est pas tout : alors qu'on nous presse de tous côtés sous couvert de modernité au « vite fait, bien fait » et au « global english » de Wall Street, voici un auteur qui nous invite à prendre le temps de la méditation, à célébrer la puissance des métaphores et à déguster la belle langue française qui vénère autant la pure tradition poétique de l'alexandrin que le furioso allegretto du vers libre. Décidément, « Métamorphose » est plus qu'un livre : c'est une invitation vibrante à tordre le nez du langage courant pour l'ouvrir au parfum des fleurs de l'imaginaire.

     

    « Nous voilà désormais sans haine ni rancœur
    Dans l'ombre des échecs reste une tache blanche
    Les vaincus ne sont pas en quête de revanche
    Glorieux ou anonymes ils ressortent vainqueurs »

  • Né à Carmaux en 1945, « au pays de Jaurès » Roland Foissac entre à l'Ecole Normale d'Instituteurs et s'engage « en communisme » après le massacre du métro Charonne (février 1962) contre la Guerre d'Algérie. Dès lors, il militera pour son idéal et acceptera d'assumer des responsabilités locales et départementales au PCF. 

    Jaurésien convaincu, il fonde l'Association Jaurès Espace Tarn en 1996 et produit d'abondants écrits de toute nature. 
    Vice-Président du Conseil général de 1998 à 2015, il fait adopter plusieurs dispositifs départementaux tel que le Schéma départemental de Lecture publique qui irrigue le Tarn de points-lecture.